Passage sur Public Sénat

Alexandre est invité à l’émission 18h Le journal de la chaîne Public Sénat, aujourd’hui mardi 28 octobre. Et c’est à… 18h. Au programme : présentation de Sexe, drogue… et économie et commentaire de l’actualité.

EDIT : L’intervention est écoutable ici. Après 28’30 » exactement.

Share Button

4 Commentaires

  1. On sent quand même que le gars a ouvert le bouquin dans la loge en 20 secondes pour trouver un truc sur le FMI et l’a balancé comme une bouteille à la mer. Si j’avais un conseil à vous donner en tant que spectateur, je vous dirais volontiers de moins bouger la tête (vous le faites moins avec le temps). Ces petits mouvements latéraux sont particulièrement inesthétiques.

  2. L’intervention était tellement courte que je crains qu’elle ne desserve l’ambition de votre livre et de vos écrits en général. Satanée télévision…

    Réponse de Stéphane Ménia
    Hum, ce n’est pas la Télévision… En tout cas, je ne le pense pas.

  3. Je pensais à la télévision au sens large, l’instrument mais également, et surtout, les gens qui la font. Ca m’amène à vous poser une question : avant même l’émission, Alexandre devait savoir de combien de temps il disposerait pour son entretien. Dès lors, est-ce qu’il ne serait pas plus sage de refuser de participer à ce type d’émission où manifestement il ne sera pas possible de développer un discours un minimum étayé ? (y a quand même eu 2-3 questions intéressantes auxquelles Alexandre a tout juste eu le temps de répondre uniquement par oui ou non…)

    Réponse de Stéphane Ménia
    Non, on ne peut pas se baser sur le temps d’antenne attendu. 5 minutes peuvent être aussi intéressantes que possible. En 5 minutes, vous pouvez lancer une ou deux idées intéressantes et parler d’un livre. Du reste, des fois, on vous annonce 5 minutes et ce sont 10 minutes ou l’inverse. Je vous renvoie aussi à un récent billet de Gizmo sur le sujet.

Commentaires fermés.