Deux mesures très utiles…

Je lis ça sur le site du Monde, daté du 23/10 :
« Le nouveau dispositif prévoit qu’un particulier sera considéré comme possesseur d’un téléviseur s’il n’indique pas le contraire dans sa déclaration de revenus. La redevance sera désormais due par foyer fiscal, et non plus par résidence, ce qui exclura la prise en compte des résidences secondaires. »

Je lis ça sur le site du Monde, daté du 23/10 :
« Le nouveau dispositif prévoit qu’un particulier sera considéré comme possesseur d’un téléviseur s’il n’indique pas le contraire dans sa déclaration de revenus. La redevance sera désormais due par foyer fiscal, et non plus par résidence, ce qui exclura la prise en compte des résidences secondaires. »
Ma décision est prise : je vais m’offrir une résidence secondaire pour Noël, il n’y a pas de raison pour que je ne profite pas moi aussi des cadeaux de Nicolas…

Dans l’édition du 23, je lis aussi un article de Véronique Maurus dans la rubrique « Analyses », intitulé « M. Sarkozy, l’antilibéral du pétrole ».
La journaliste nous y explique d’une part que Sarkozy s’en remet au marché quand cela lui sied et que la hausse du prix du pétrole, pénible à court terme n’est probablement pas si nuisible à long terme, comme les expériences de précédents chocs pétroliers l’ont prouvé.
Et de finir sur : « Au lieu de laisser les prix décourager les utilisateurs les plus gourmands et réduire durablement la consommation, les cadeaux fiscaux de M. Sarkozy cassent le signal [NDA :des prix] et entretiennent, voire encouragent, les gaspillages. Quitte à redistribuer une partie des recettes fiscales tirées de la hausse des cours, mieux vaudrait, au contraire, encourager les économies d’énergie ou le développement des solutions alternatives. »
Que dire ? Que l’auteur de ces lignes fait partie des gens qui ne voient pas du tout en Sarkozy le libéral qu’il prétend être. Et que j’espère vivement que ce genre de démonstrations se multiplieront d’ici 2007.

Quant aux discussions sur l’ISF, j’y reviendrai peut-être. Elles me paraissent moins évidentes.

Share Button